Commençons par voir ce qui se passe dehors, et par ce bon vieux DC3, connu sous le nom de Dakota. Dans les années 30 les compagnies aériennes se développaient bien vite et demandaient sans cesse des avions plus confortables, plus rapides, plus fiables, plus tout en quelque sorte. Il y avait une bataille qui se jouait entre les constructeurs de l'époque, Boeing, Douglas, Lockheed, pour les principaux et les plus connus, et chacun avait sa compagnie d'exclusivité. Douglas allait gagner la course avec le DC3, tandis que Boeing traînait avec le B247. Ironie de l'histoire, Douglas s'appelle aujourd'hui Boeing.

Un des deux DC3 en réserve. Je ne sais pas d'où il vient, armée ou compagnie aérienne, mais il donne envie de monter à bord pour aller faire un tour avec dans les nuages.

 

Ancien appareil de la Marine Nationale qui s'en est séparée en 1981 ou 1982, ce qui n'est pas mal pour un avion conçu en 1935...

 Le moteur, avec ses traces d'huile et de corrosion...comme s'il était triste car abandonné.

 

Maison. / suite